Syndromes canalaires

Les questions que l’on me pose le plus souvent sur les syndromes canalaires sont :

 

1. Qu’est-ce qu’un syndrome canalaire ? :

C’est une compression d’un nerf, d’une racine nerveuse ou même de la moelle épinière.

 

2. Quelle pathologie sont des syndromes canalaires ?

Au niveau du membre supérieur :

Le syndrome de la traversée thoraco-brachiale

Le canal carpien

Certaines épitrochléite ou épitrochlealgie(Le syndrome du nerf ulnaire du coude)

Le syndrome du poignet postérieur (syndrome de wartenberg)

Certaines epicondylagies (Le tunnel radial)

 

Et au niveau du bassin :

Algies pudendales, algies du périnée d’origine vertébrale, douleur de coccyx, syndrome cluneaux, 

Certaines pubalgies, névralgies obturatrices etc…

 

Et au niveau du crâne :

Diverses céphalées sont suites à une compression neuro-vasculaire, névralgie faciale, trigiminale

 

Et au niveau du rachis :

Névralgies cervico brachiales, syndrome du canal cervical étroit, syndrome du canal lombaire étroit, syndrome foraminal comme les radiculopathie du sciatique , du nerf crural, etc….

 

Et au niveau du membre inférieur :

La sciatique, 

La cruralgie 

Certaines tendinopathies du genou et du pied (sciatalgie, cruralgies)

Syndrome du piriforme ou de la fesse

 

3. Comment faire le diagnostic de syndrome canalaire ?

Ce ne sont pas toujours des diagnostics faciles surtout pour certaines compressions nerveuses !

Nous utilisons les batteries de tests cliniques décrits dans mes livres et nous avons un appareil d’échographie, mais il existe de  l’imagerie médicale plus performante (IRM, scanner, etc…) que votre médecin pourra vous prescrire ainsi que des examens neurologiques comme l’électromyogramme par exemple que le neurologue peut vous faire.

Le diagnostic repose souvent sur plusieurs consultations de différents médecins.

 

4. En quoi consiste le traitement chez vous ?

Dans le cadre des traitements des syndromes canalaires nous utilisons les mobilisations articulaires ou les manipulations, musculaires et les mobilisations vasculo-nerveuses ou neuromeningées, la poncture kinésithérapie, les strapping. Nous vous prescrirons des exercices à la maison, des conseils, des mouvements à faire ou des mouvements interdits 

 

5. Est-ce que ces syndromes peuvent entrainer tendinopathies, contractures, fourmillements, trouble de la sensibilité, troubles sexuels/urinaire/ défécation, troubles digestifs ?

Oui bien sûr la perturbation et l’irritation du nerf entraine des troubles très variables jusqu’à même des douleurs articulaires, car les nerfs innervent tous les éléments anatomiques du corps.

Chaque nerf a un territoire et régule des fonctions spécifiques donc les signes cliniques dépendent du nerf comprimé. Parlez en à votre médecin traitant

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)